Livraison gratuite à partir de 80€ d'achat
(en France métropolitaine)
Oxsitis

Comment préparer son sac pour un ultra trail ?

Physiquement, ça fait des mois que vous vous préparez. Mentalement, vous êtes prêts. Mais à l’approche du grand jour, vous vous demandez comment préparer votre sac de manière simple et efficace…

 

L’équipement est très important pour réaliser un trail de moyenne et longue distance. Chaque gramme compte.

 

Il y a une règle de base pour remplir son sac : la légèreté est la clé ! Alors suivez nos conseils pour préparer votre sac et courir léger en ne prenant que le nécessaire.

Quelle taille de sac choisir ?

Tout d’abord, il faut choisir le sac en fonction de vos habitudes. Si vous êtes minimaliste, un 12 L conviendra. Par contre, si vous préférez avoir un peu plus de place, le 16 L sera davantage adapté à des trails de longues distances.

 

Après avoir choisi votre sac, vous devez anticiper sa préparation assez longtemps avant le jour du départ.

Quand préparer son sac pour une course ?

Pour s’assurer de ne rien oublier, il est conseillé de préparer son sac les jours précédents une course pour éviter une source de stress supplémentaire la nuit avant votre épreuve. 

Mais notez bien que la préparation d’un sac s’anticipe. Il faut se renseigner assez en amont quant au matériel imposé pour avoir le temps de se le procurer. N’attendez donc pas le dernier moment pour déterminer ce que vous devez emporter avec vous pendant votre course. D’autant plus qu’il est bien de tester son sac chargé à l’entraînement pour s’approprier et revoir l’agencement au mieux selon vos préférences. 

Considérez donc que la veille de la course est plutôt un moment pour vérifier et valider le contenu de votre sac.  

 

D’ailleurs, quel est le matériel imposé ?

Quel est le matériel obligatoire lors d’un trail ou d’un ultra trail ?

Pour une question de sécurité, les organisateurs des différentes courses demandent d’avoir avec vous un certain nombre d’accessoires pour répondre aux différents besoins que vous pouvez rencontrer lors d’une course.   

Le matériel obligatoire doit être en permanence avec vous sous peine de pénalité. La liste varie un peu selon les courses, mais globalement, il y a toujours :

  •  Une réserve d’eau d’un litre minimum (poche à eau ou 2 flasques de 500 ml)
  • Une réserve alimentaire
  • Un gobelet d’au moins 150 ml pour les ravitaillement
  • Une couverture de survie (Gels, barres, pâte de fruit)
  • Un sifflet (inclus sur chaque sac Oxsitis)
  • Une veste imperméable
  • Des collants
  • Une seconde couche manche longue
  • Un kit canicule :
    • Lunettes de soleil
    • Casquette
    • Crème solaire
  • Un kit froid / mauvais temps :
    • Lunettes de protection
    • 3e couche chaude
    • Bonnet / bandeau
    • Gants
    • Gants imperméables
    • Veste imperméable
    • Surpantalon imperméable
  • Des gants étanches
  • Des gants chauds
  • 2 lampes frontales avec batteries ou piles de rechange.
  • De la bande élastique
  • Votre carte d’identité
  • Un téléphone

 

Cette liste peut vous paraître importante, mais ne vous inquiétez pas il y a des chances  qu’une partie des éléments énoncés ne soit pas imposée. Tout dépendra de la course que vous avez prévu de faire et de la météo annoncée.

 

Par contre, il n’est pas impossible que le jour de la course ou bien la veille, un nouvel élément soit demandé suite à un imprévu. Soyez donc prévoyant, prenez toujours une veste, des gants imperméables ou encore une casquette en plus car vous n’êtes pas à l’abri d’un changement de dernière minute. Il vaut mieux prévoir trop que pas assez !

 

Maintenant que vous avez en tête le matériel qu’il vous faut, il est maintenant temps de passer à l’agencement de votre sac et savoir comment remplir son sac de trail.

Comment agencer son sac de trail ?

Commençons par la réserve d’eau. Vous avez le choix entre 2 flasques de 500 ml ou une poche à eau de 1 ou 2 L. Si vous utilisez une poche à eau, mettez-la dans la poche prévue à cet effet dans le dos. Au contraire, si vous préférez deux flasques, vous aurez tout intérêt à les placer dans les poches situées à l’avant du sac. L’avantage d’avoir deux contenants séparés, c’est de pouvoir mettre de l’eau pure dans l’un, et une boisson isotonique adaptée à l’effort dans l’autre. Vous pourrez donc alterner entre les deux selon vos besoins.

 

Pour compléter votre hydratation, vous devez aussi penser à la nutrition. Il est conseillé d’avoir toujours sur soi au moins 500 calories pour pallier toutes baisses d’énergie. 

 

Ces deux éléments devront toujours être à portée de main car vous en aurez régulièrement besoin. Vous devez aussi pouvoir atteindre facilement votre batterie de rechange pour votre lampe frontale. Eh oui, en ultra trail, courir de nuit ça arrive très souvent. Il est donc préférable d’éviter les pannes de lumière. 

 

Veillez à toujours avoir votre téléphone sur vous afin d’être en mesure de prévenir quelqu’un en cas de problème. 

Pour le ranger, priorisez un compartiment hermétique pour éviter qu’il prenne l’eau. Les sacs Oxsitis, à partir du 12L ont tous une poche téléphone avant résistante à l’eau

 

Vous l’aurez compris, la météo va beaucoup jouer sur votre course et la façon dont vous allez vous préparer. Organisez vous de manière à avoir les indispensables à portée de main. 

 

Par temps de pluie, par exemple, pensez à placer votre Kway en haut de votre sac pour qu’il soit le plus facilement accessible. Prévoyez aussi des gants étanches pour limiter la déperdition de chaleur au niveau de vos extrémités. 

 

Petite astuce : vous pouvez mettre vos vêtements dans un sac congélation ou sous vide pour d’une part les isoler de l’humidité, et d’autre part, pour qu’ils prennent moins de place. Comme vous le savez, tout gain de place est le bienvenue ! 

 

Pour votre carte d’identité, votre argent, ou encore vos bandes élastiques, vous pouvez les ranger dans le plastique de la couverture de survie pour les protéger de l’extérieur. Il est préférable de toujours avoir sur soi un petit billet au cas où.

 

Pour terminer la préparation de votre sac, il ne vous reste plus qu’à ranger vos bâtons de trail si vous avez l’habitude de courir avec et s’ils sont autorisés pendant la course. Ils pourront se placer dans la poche de type carquois située à l’arrière de votre sac, ou bien au niveau de vos bretelles, grâce aux attaches prévues à cet effet. À vous de voir l’emplacement qui vous convient le mieux. 



 

Vous voici parés de tous nos conseils pour agencer votre sac. Il est maintenant temps de se donner rendez-vous sur la ligne de départ. 

Et si vous souhaitez en savoir davantage sur ce sujet, vous pouvez visionner notre vidéo sur comment préparer son sac de trail, où Manon Bohard nous montre l’agencement de son sac pour affronter un ultra trail.